Parentalité inspirante

Arrêter de râler

“Et si j’arrêtais de râler?”

C’est ce que Christine Lewicki s’est dit un jour. Elle nous fait part sur TEDx de son choix d’arrêter de râler. Et le résultat est surprenant! Surtout, le CHEMINEMENT qu’elle a fait peut être un réel enseignement pour tout le monde. Son exemple nous montre bien que tout part d’un CHOIX, d’une intention que l’on pose.

Je suis récemment tombée sur cette vidéo dans le cadre du défi du YESvember de mes mentors de Mindstep. Je ne résiste pas de vous la partager, car elle reflète une de mes convictions profondes concernant la parentalité positive: c’est avant tout un état d’esprit. 

L’autre aspect important qu’illustre bien ce témoignage est que nos enfants sont nos petits miroirs. À ce titre, nous leur devons d’être un exemple, leur modèle.

Ainsi, la parentalité positive, bienveillante, vous pouvez l’appelez comme vous voulez, n’est pas une suite de phrases bien tournées et de concepts à apprendre par coeur et à s’efforcer à appliquer tant bien que mal.

C’est un état d’esprit. Une intention posée clairement et en conscience. C’est une manière d’appréhender son rôle de parent qui correspond à la personne que l’on est profondément. C’est une forme de liberté, de capacité d’écouter ce que dit son coeur et de s’aligner sur ce qui est vraiment important pour nous, sans se soucier de ce que les autres pensent ou attendent de nous. Et profondément, nous voulons tous le meilleur pour nos enfants.

Dès lors, vouloir être un parent bienveillant, c’est déjà un premier pas. Un premier pas ENORME! C’est formuler une intention. Et ça c’est déjà tellement plus que de ne pas se poser de question et reproduire des schémas pas forcément adaptés. Alors FELICITATIONS à vous tous qui avez pris ce chemin, qui vous êtes mis en route.

Ce chemin n’est pas tout tracé. Il existe une multitude de variantes! Il peut y avoir des obstacles, des retours en arrière, mais tant que vous gardez votre intention ancrée dans votre coeur, vous resterez sur le bon chemin.

La vidéo

Christine Lewicki nous offre un témoignage authentique et touchant sur son cheminement. Regardez jusqu’à la fin. Elle fera part du plus beau cadeau que cette expérience lui a apporté. Je vous en souhaite tout autant 🙂

Cliquez ici pour voir la vidéo:

Moi râleuse?

Ne le dites à personne, mais si cette vidéo me parle autant, c’est aussi parce que je me reconnais dans la “râleuse”. Oui, celle qui voit rouge parce que la table n’a pas été débarassée 😉

En fait, je devrais parler au passé. Non pas parce que je ne râle plus. Même si j’aimerais bien être tout-à-fait délivrée de cette mauvaise habitude! … Mais je ne râle plus de façon “passionnée” pour des choses qui, somme toute, n’ont pas tellement d’importance, ou sur lesquelles je n’ai pas d’impact (tout ce qui est hors de ma zone d’influence). Et c’est déjà un très bon début 🙂

C’est en fait le fruit de tout un cheminement. Qui est notamment passé par la responsabilisation et le lâcher-prise. Je vous en parlerai plus avant dans d’autres articles.

Votre cheminement à vous

Cher lecteur, chère lectrice, je serais réellement intéressée d’en savoir davantage sur votre cheminement à vous. Quelle est votre histoire, où en êtes vous? Quels sont vos principaux défis en ce moment?

Je vous invite à me partager votre cheminement dans les commentaires. Vous aussi vous pouvez inspirer les autres! Votre histoire m’intéresse.

A bientôt les artistes!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.